Veille juridique : Actualité sociale

Recours contre les ordonnances Macron : la CGT déboutée de ses demandes

Afin de faire obstacle à l’application des ordonnances Macron du 22 septembre 2017, la CGT avait saisi, par la voie de référé-suspension, le Conseil d’État concernant certaines dispositions des ordonnances Macron. Le 7 décembre 2017, le Conseil d’État a, cependant, rejeté sa demande.

Tout d’abord, la Haute juridiction administrative considère que les conditions d’admission du référé-suspension, à savoir l’urgence, ne sont pas réunies pour un certain nombre de points, dans la mesure où les décrets permettant une application effective des ordonnances ne sont pas encore publiés. Il en est ainsi notamment pour la communication des offres de reclassement et pour les  dispositions sur le comité social et économique (CSE).

Par ailleurs, en ce qui concerne les dispositions pour lesquelles un décret d’application n’est pas attendu, notamment pour le nouveau barème d’indemnisation du licenciement sans cause réelle et sérieuse, applicable aux licenciements notifiés après le 23 septembre 2017, le Conseil d’État considère que les arguments présentés par la CGT ne créent pas de doute sérieux sur la légalité du dispositif. Il en est de même pour les dispositions qui réduisent le périmètre d’appréciation de la cause économique du licenciement, au niveau du territoire national, prononcé au sein d’une entreprise appartenant à un groupe (C. trav., art. L. 1233-3).

 

Précisions que le rejet de la totalité des demandes de suspension présentées par la CGT « ne préjuge toutefois pas de l’appréciation que portera le Conseil d’État sur la légalité des deux ordonnances, sur laquelle il se prononcera dans les prochains mois », dans le cadre de recours sur le fond.

 

CE, 7 décembre 2017, ord. Référé, n° 415243, 415376

Articles associés

Contenu des articles accessible uniquement aux abonnés

La réforme contrastée du droit de l'inaptitude

Plus en détailMoins de détail

Aurélia Dejean de La Bâtie, Les cahiers du DRH, janvier 2017

La thématiques du moment

Intitulé Date Bureau Fiche Contact
Les jeudis du cabinet - Tours 29-03-2018 Tours

S'inscrire

Les jeudis du cabinet - Orléans 15-03-2018 Tours

S'inscrire

Les jeudis du cabinet 15-03-2018 Clermont-Ferrand

S'inscrire

Les jeudis du cabinet 21-06-2018 Clermont-Ferrand

S'inscrire

Actualité Sociale - formations trimestrielles (16 mars, 22... 16-03-2018 Toulouse

S'inscrire

Mettre en place et faire fonctionner le CSE - Orléans 22-02-2018 Tours

S'inscrire

Les ateliers du social Tous

 Planifier 

Stage d'initiation et de perfectionnement en droit du... Tous

 Planifier 

La gestion des Institutions Représentatives du Personne Tous

 Planifier 

Les bases du droit du travail en entreprise Tous

 Planifier 

Carte des régions 18
bureaux
en
france

Des interlocuteurs dédiés

Barthélémy Avocats met à votre disposition, au sein de 18 villes en France, un réseau d'avocats et d'assistantes dédiés à l'organisation, au suivi et à l'animation des formations aussi bien en intra qu'en inter entreprises.

Contactez vos experts formation locaux :

En 2015, Barthélémy Avocats
célèbre son 50e anniversaire !

50 ans d’expertise, d’innovation et de relations humaines, qui ont fait de notre cabinet le partenaire
incontournable des entreprises en matière de droit social.

Afin de remercier ses clients, partenaires, relations et amis de leur fidélité, Barthélémy Avocats
organise un véritable Tour de France du 31 mars au 26 juin 2015, qui mettra à l’honneur ses 16
bureaux répartis sur toute la France.

Le 26 juin 2015, une conférence exceptionnelle se tiendra dans l’hémicycle du Conseil Economique,
Social et Environnemental à Paris, en présence de Jacques Barthélémy et de prestigieux intervenants,
qui honoreront les participants de leur présence.