Barthélémy Avocats
Retour

Job d’été

11 juin 2019

La période estivale est souvent propice pour les entreprises au recours à des emplois occasionnels.

Dès lors, l’Urssaf rappelle sur son site, que les obligations liées à cette embauche sont identiques à celles requises pour l’emploi de tout salarié. 4 points de vigilance sont signalés  par l’Urssaf:

  • une DPAE (déclaration préalable à l’embauche) est obligatoirement transmise à l’Urssaf compétente dans les huit jours précédant la date prévisible d’embauche d’un salarié ;
  • un contrat de travail à durée déterminée doit être conclu avec le « jeune » et comporter notamment les mentions relatives au motif de recrutement, à la durée du travail et éventuellement à la période d’essai ;
  • un bulletin de salaire doit être délivré ;
  • les règles générales du code du travail et les dispositions de la convention collective sont applicables à un salarié embauché dans le cadre d’un job d’été.
  • Des dispositifs existent afin de simplifier vos obligations.

Pour en savoir plus : urssaf.fr