Les conséquences de la transposition de la directive CSRD

actualité juridique
Publié le 22 décembre 2023
Par Camille GIARD

Un texte transposant la directive dite CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) imposera à certaines entreprises de consulter leur CSE sur les informations en matière de durabilité à partir du 1er janvier 2025.

Le texte vise toute société qui constituera une grande entreprise et la société consolidante d’un grande groupe.

  • Les notions de grande entreprise et de grand groupe seront définies par des seuils (total du bilan, montant net du chiffre d’affaires et  nombre moyen de salariés employés au cours de l’exercice), qui seront fixés par décret.

Les enjeux de durabilité comprennent les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernement d’entreprise. Les informations devront permettre de comprendre les incidences de l’activité de la société sur les enjeux de durabilité, ainsi que la manière dont ces enjeux influent sur l’évolution de ses affaires, de ses résultats et de sa situation.

Ordonnance n° 2023-1142 du 6 décembre 2023 – JO du 7 déc.

Ces articles peuvent vous intéresser

382 Ko
12 avril 2024
Don de jours de congés à une association, fondation, etc.

Une proposition de loi, adoptée définitivement, vise à soutenir l’engagement bénévole et à simplifier la vie associative. Elle comporte plusieurs...

Lire la suite
387 Ko
12 avril 2024
Maladie et congés payés : que prévoit le texte ?

Suite à l’avis du Conseil d’Etat du 6 mars dernier, le gouvernement a déposé un amendement à un projet de...

Lire la suite
288 Ko
14 mars 2024
Passeport prévention : report de l’obligation de déclaration en 2025

La loi Santé au travail du 2 août 2021 impose aux employeurs ainsi qu’aux organismes de formation de renseigner dans...

Lire la suite